Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2006

La question de la semaine dure… une semaine

La question de la semaine a déjà suscité plusieurs réponses intéressantes, notamment sur le thème de la contraception dans la vie de couple et sur l'accouchement à domicile. Je précise concernant le thème de l'abstinence économique ou, plus exactement, de l'abstinence de consommation, qu'il ne s'agit pas d'une question touchant au rôle de l'État, mais qu'elle concerne nos comportements individuels et familiaux de chrétien dans une société néolibérale.

Pour ceux qui voudraient continuer la discussion sur ces sujets (ainsi que sur les autres entrées de la question de cette semaine), je rappelle que l'on peut trouver le lien vers le post de la question dans la colonne de droite sous la rubrique « Notes récentes » ou, si elle n'y apparaît plus, dans la colonne de gauche, sous la rubrique « Catégories ». Il suffit de cliquer sur la catégorie en question.

Bonne semaine 

 

28/10/2006

Question de la semaine : autours de la contraception

 
medium_interrogation.jpg
 
Comme chaque semaine, voici donc une question pour alimenter débats et réflexions. Question très terre-à-terre puisqu’il ne s’agit pas de proposer une nouvelle voie politique, de lancer un mouvement ni un système.

Il s’agit cette fois d’une question à plusieurs entrées dont chacun traitera ce dont il a envie.

– Le contrôle de soi, la notion d’abstinence, que les catholiques fidèles au magistère (mais pas seulement eux) acceptent de vivre en suivant les méthodes naturelles de régulation des naissance, ne sont-ils nécessaires et vrais que dans le cadre des relations conjugales ? Autrement dit, ne doit-on pas également pratiquer une régulation de la vie économique, de l’accumulation de biens, en s’inspirant des mêmes principes ?

– Le refus de la contraception chimique découle-t-il pour nous uniquement d’une obéissance au magistère, ou du désir de ne pas faire dépendre sa vie de médicaments afin d’avoir une existence plus naturelle ?
 
– Certaines femmes accouchent chez elles à nouveau aujourd’hui. En connaissez-vous ? Qu’est-ce qui motive les familles dans ce choix ?
 
– Quelle est la personnalité politique et médiatique française, qui s’est interrogée publiquement sur l’avortement et sur la contraception en posant le problème en ces termes :
« Comment l’avortement est un choix technique.
« Comment la contraception pose le problème de la dépendance envers la technique dans la construction de la liberté individuelle ».
 
 
  

21/10/2006

Question de la semaine : Comment acheter autrement ?

Comment sortir de l’esclavage consumériste et retrouver une alimentation saine ?
La société de consommation ne cesse de créer des besoins artificiels et crée une nouvelle forme d’esclavage. Manger sainement n’est pas seulement une nécessité. C’est devenu un acte de refus de la société technicienne et consumériste qui aseptise tout et n’offre pas forcément des garanties de qualités intrinsèques des produits. Il y a donc une volonté de retrouver là aussi le contrôle et la responsabilité de sa propre nourriture. « Dites-moi ce que vous mangez et je vous dirai qui vous êtes » (Jean-Anthelme Brillat-Savarin).
Etes-vous d'accord ? Comment faites-vous concrètement ? Avez-vous des filières, des adresses, des « trucs » à conseiller ? Comment concilier frugalité et nécessité d'acheter.
En un mot : comment acheter autrement ?