Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2008

Marche pour la vie (II)

c94c95fa8d4b372110b45f3465755ff0.jpeg
 
 
 
 
893d3369a475b7b7abca8cd8c1626dbd.jpg
 

18:50 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Vie, avortement, pro-vie

05/01/2008

Marche pour la vie

8de548e23aff61a0143b457e59feb79a.jpg
 
 

01/01/2008

Après la trêve de Noël…

568e2ed3e5e29695cf7c0fd95275de79.jpg

Je souhaite aux visiteurs et amis de ce blogue une sainte année 2008, sous la protection du Seigneur et de la Vierge Marie.

Le début d'année est traditionnellement le moment des vœux. En vous invitant à lire l'intégralité du Message pour la paix du Saint-Père (ici), je m'associe bien sûr aux souhaits du Pape Benoît XVI pour cette année qui commence. Dans ce texte important, qui mérite d'être lu avec attention, le Souverain Pontife redit d'abord l'importance de la famille pour les sociétés, pour l'ordre politique, social et économique comme pour la paix. De manière analogique, il applique à la grande famille humaine les grandes vérités qu'il rappelle concernant les petites familles, celles qui forment le tissu social de nos pays et sans lesquelles l'avenir est impossible; celles sans lesquelles cette paix que les hommes d'aujourd'hui recherchent à n'importe quel prix est décidément impossible.
Un hebdomadaire féminin, associé à un quotidien, a publié au moment de Noël – fête de la famille par excellence –, plusieurs pages pour tenter de nous convaincre que la famille était un concept dépassé. Un ancien ministre, philosophe par ailleurs (mais pour quelle sagesse ?) s'est même plu à souligner que la famille traditionnelle n'avait jamais existé. En quelques pages, on a condensé la vision moderne de la famille, en affirmant qu'elle affrontait désormais d'autres modes d'organisation, d'autres micro-sociétés, aussi légitimes qu'elle, quand ce n'est pas plus.
Les hebdomadaires féminins du temps du Christ – ou ce qui en tenait lieu – pensaient la même chose. Mais dans le silence d'une grotte, la réalité, sans bruit, s'apprêtait à bouleverser le monde. Quoi qu'en disent les journaux féminins (sans parler des autres), la famille a un long avenir devant elle parce qu'elle est la plus humaine des images de la Trinité. Cette humble réalité a même été sanctifiée par la Sainte Famille que l'Église fête toujours, plus de 2000 ans après sa constitution.
Mais si l'avenir de la famille est assuré, il n'empêche qu'il doit être préparé, organisé, défendu au besoin. Comme catholiques, il ne peut être question que nous baissions les bras. L'Espagne vient de nous donner un magnifique exemple, évêques en tête (voir ici et ). Défigurée au plus haut niveau de l'Etat, la famille devra occuper le champ politique, à l'occasion des élections de cette année. Le message du pape nous y invite. À nous de nous mettre à l'œuvre. Sainte année de la famille 2008. 

 

La trinité ancienne se composait du père, de la mère et de l’enfant, et c’était la famille humaine. La nouvelle trinité, celle de l’enfant, de la mère et du père a pour nom la Sainte Famille. Elle n’est pas changée, elle est retournée, et le monde qu’elle transforme demeure le monde de toujours, mais renversé.
G.K. Chesterton, L’Homme éternel.