Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2008

Anti-catho primaire

Cela n'a rien à voir avec les choses qui m'intéressent d'habitude, et dont je parle ici le plus souvent, mais je voudrais m'arrêter quelques instants à une phrase lue dans le Le Point reçu aujourd'hui.

Dans ce numéro, Élisabeth Lévy demande à plusieurs personnalités leur réaction après la publication par Le Nouvel Observateur d'un texto attribué à Nicolas Sarkozy et adressé à Cécilia. Philippe Val, patron de Charlie hebdo, donne son sentiment, comme Alain Finkielkraut, Marcel Gauchet, Daniel Schneidermann et Max Gallo. Pourquoi pas ? Mais une fois de plus, alors que le sujet n'a aucun rapport, Philippe Val lance sa petite attaque contre le catholicisme.

"Pensionnaire dans un lycée catholique, j'ai terriblement souffert de l'absence totale de droit à l'intimité. Qu'une "info" de ce genre passe dans l'Obs, c'est terrifiant". Tout y est : amalgame et terreur. Val manipule l'événement et le retourne dans une attaque bassement anti-catho.

En soi, l'événement n'est pas très important. Il n' a rien de nouveau et montre juste une persistance du phénomène. Il montre aussi combien la haine peut rendre idiot. Car, quand même !  Entre texto présidentiel et pensionnat catholique, le rapport est lointain. Qu'une pension ne soit pas un endroit très propice à l'intimité, c'est le propre de toute vie en groupe. Les Soviétiques ont bien connu cette situation avec leurs immeubles à habitats partagés. Que cette pension, soit catholique ou non, ne change rien à l'affaire. C'est peut-être dommage, mais c'est ainsi. Ce qui est réjouissant, malgré tout, dans cet épiphénomène valesque, se situe ailleurs. Dans le constat que le catholicisme dérange toujours et que le Christ reste bien le signe de contradiction. Deo gratias !

04/02/2008

Décision 6 : la suite

Très intéressante controverse entre Yves Daoudal, Jeanne Smits d'une part, et Lionel Devic d'autre part, au sujet du Rapport Attali et de ses conséquences pour la liberté de l'école catholique.

Pour y voir clair :

L'article de Lionel Devic est ;

Celui de Jeanne Smits est ici;

La réponse d'Yves Daoudal reprend l'affaire dans son ensemble : ici.  

 

 

 

 

17:30 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : École, Attali

20/01/2008

Marche pour la vie

5e7b6756840faf4e015c531f9b8e07f7.gif
Exceptionnellement, de retour de la Marche pour la vie, un texte publié un dimanche sur ce blogue. Ci-dessous le communiqué de presse du Collectif  "30 ans, ça suffit". Une belle journée, beaucoup de monde, beaucoup de jeunes. Nous attendons encore que nos évêques prennent la tête de cette manifestation. N'oublions pas que le combat pour la vie est un combat de tous les jours. Nos comportements, nos manières d'être et de penser, nos actes, même les plus humbles, doivent permettre l'émergence d'une véritable culture de vie. 

 

 

 

 

En France, en 2007, 1 enfant sur 4 est avorté.
Ne nous y résignons pas !

 

 

Plus de 10 000 personnes rassemblées à l’appel du Collectif « 30 ans ça suffit ! En marche pour la vie ! » réunissant une dizaine d’associations pro-vie*, viennent de quitter la Place de la République pour se diriger en un long cortège, vers  la Place de l’Opéra.

Plusieurs représentants de mouvements pro-vie de différents pays d’ Europe  (des allemands, des anglais, des autrichiens, des belges, des croates, des espagnols, des hongrois, des italiens et des suisses) se sont adressés à la foule, témoignant ainsi de leur volonté que la vie humaine soit respectée dès la conception au sein des législations des différents pays européens, en vue notamment de l’échance des élections Européennes de 2009.
Nos amis suisses ont sonné du cor des Alpes pour lancer la marche.

C’est au milieu des slogans « EN MARCHE POUR LA VIE », «FÜR DAS LEBEN! (allemand) ou encore MARCIA PER LA VITA ! (italien), MARCH FOR LIFE (anglais)  DES LOIS POUR LA VIE que les manifestants entendent interpeller l’opinion publique tout entière sur la nécessité d’ instaurer une civilisation pour la vie, permettant aux femmes d’accueillir leur enfant. Ils dénoncent la campagne nationale d’information sur la contraception ou régionale en Ile de France  sur l’avortement et la contraception, qui symbolisent une culture de mort.
 

 

A Paris, le 20 janvier 2008



* Associations du Collectif : ACPERVIE-SOS Maternité, aocpa-CHOISIR LA VIE, CSEN, CPLV en Saône-et-Loire, LLV-SOS Futures Mères, Promouvoir, Renaissance Catholique, RIVAGE, SOS Tout-Petits, La Trêve de Dieu.
Collectif « 30ans ça suffit ! » - BP 120 - 75770 PARIS Cedex 16 -  T+F : 01 47 51 60 04