Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2009

Réfléchir à coup de slogans


Image 4.pngRarement d'accord avec lui, je lis souvent, pour ne pas dire presque toujours dans le Nouvel Observateur, la chronique de Jacques Julliard, auteur récemment d'un livre passionnant sur les écrivains catholiques que nous aimons aussi. Sa dernière chronique commence plutôt bien puisqu'elle est titrée : « Non à la déesse nature ». À juste titre, il s'en prend au « tout écolo » qui est devenu une mode ou pire encore une espèce de « prêt-à-penser » que touche tous les milieux.

Ici même, j'ai parlé d'écologie. Mais comme chrétien, j'ai toujours préféré évoquer la défense de la « création » qui implique l'homme et le met au premier rang, en lui confiant la lourde responsabilité de la gestion de la nature. Mais accordons à Jacques Julliard que la défense de cette nature est devenue le refrain facile de beaucoup de monde, depuis les adorateurs de l'oignon en passant par les anciens cadres de la presse libérale, les néo-cathos et bien sûr la gauche libertaire.

L'indignation cependant ne permet pas de tout mélanger. Les Wandervögel ne sont quand même pas à confondre avec la jeunesse hitlérienne et le couplet final de Julliard sur la « réintroduction en contrebande d'une philosophie irrationaliste, anti-industrialiste, réactionnaire, à relents fascistes » symbolise vraiment une réflexion à coup de slogans. Le nazisme et le fascisme comme le bolchevisme étaient profondément industrialistes et on ne voit pas pourquoi se méfier de l'industrie qui a fait disparaître l'artisanat et une certaine société traditionnelle serait anti-rationaliste. À moins de nous refaire le coup de la raison défendue par les seules Lumières.

On s'étonne d'autant plus de ces slogans faciles dans un numéro qui invite comme rédac chef d'occasion Cohen-Bendit que l'on découvre avoir des idées sur tout les sujets et qui nous ressort le concept d'une écologie « libertaire et anti-autoritaire » comme une filiation normale au mépris de l'histoire des idées puisque l'écologie a eu aussi des liens anciens avec la droite.


Commentaires

J'avais aussi noté cela. D'accord en tous points. Merci de le relever.

Écrit par : PMalo | 16/12/2009

Bonjour,

Il y a quelques temps, vous avez parlé de l’AED sur votre blog.
C’est pourquoi aujourd’hui, je me permets de vous contacter dans le cadre de notre campagne de mobilisation en ligne. Nous souhaiterions vivement vous impliquer. Si vous êtes intéressé, vous pouvez me contacter église.detresse(@)gmail.com

Merci d’avance

Écrit par : Ségolène de l’AED | 21/12/2009

Bonjour,

Il y a quelques temps, vous avez parlé de l’AED sur votre blog.
C’est pourquoi aujourd’hui, je me permets de vous contacter dans le cadre de notre campagne de mobilisation en ligne. Nous souhaiterions vivement vous impliquer. Si vous êtes intéressé, vous pouvez me contacter église.detresse(@)gmail.com
Merci d’avance

Ségolène

Écrit par : Ségolène de l’AED | 21/12/2009

Les commentaires sont fermés.