Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le bon sens loin de chez nous

L'argumentaire développé par le député UMP Georges Fenech concernant l'école à la maison à partir du danger des sectes est une atteinte au bon sens.

Que dit-il, en substance ? Les sectes recourent à l’instruction scolaire à la maison, interdisons donc cette forme d’enseignement !

Mais, à ce compte-là, les membres des sectes conduisent des voitures, interdisons la voiture.

Ils écoutent de la musique, interdisons la musique.

Ils lisent des livres, interdisons les livres.

Ils vivent à la campagne, interdisons la campagne… 

Les commentaires sont fermés.