Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2006

Rod Dreher suite

 

medium_Rod.jpg

Le Salon Beige (ici) l'a annoncé. L'Homme Nouveau a enquêté. Le Salon Beige a répercuté (ici). Je n'ai plus qu'à vous le proposer (ci-dessous).

De quoi s'agit-il ? Aux États-Unis, un jeune journaliste publie un livre après des mois d'enquête. Titre retenu : Crunchy Cons. Ce livre, à la fois enquête et essai, présente la réaction d'une frange des conservateurs américains qui remettent en cause la société de consommation et les modes de vie qu'elle induit. Beaucoup sont catholiques, certains protestants, orthodoxes ou juifs. Tous sont croyants et c'est leur foi qui est le moteur de l'aspiration à d'autres formes de vie.

Le journaliste en question s'appelle Rod Dreher. En juillet dernier, L'Homme Nouveau publie un portrait de l'homme, de sa famille et explique ce que sont les Crunchy cons (). Récemment, le Salon Beige répercute une information annonçant le passage à l'Église orthodoxe de Rod Dreher. Une grande partie des lecteurs du Salon Beigne semble réagir négativement. Mais qui connaît réellement Rod Dreher ? Dans une polèmique avec moi, Yves Daoudal (ici) s'en prend à celui qu'il nomme le « prophète » de ce courant. Tout en regrettant le passage à l'Église orthodoxe de Rod Dreher, L'Homme Nouveau décide de lui donner la parole. Pour connaître les vraies raisons de son abandon de l'Église catholique. C'est cet entretien que vous pouvez découvrir ici dans son intégralité. 

 

Entretien_Rob_Dreher.pdf

Les commentaires sont fermés.